webleads-tracker

Contactez-nous
Contactez-nous

Prendre la parole en situation de crise

Prendre la parole en situation de crise est un exercice délicat, qui tiraille le porte-parole entre imprévu et urgence. Le silence est parfois pire qu'une parole maladroite et la maladresse, quant à elle, est parfois irrémédiable. Nier les questions d'un journaliste et préférer le silence lors d'une conférence de presse, par peur d'affronter la polémique, c'est affirmer un manque de préparation qui est parfois interprété comme la preuve d'un problème, donc mal relayé. On vous fustige alors d'être coupable, coupable de ne pas avoir pris la mesure des choses, de ne pas avoir su prendre la parole en situation de crise.

Prendre la parole en situation de crise pour maintenir sa crédibilité

Les dirigeants doivent avant tout montrer de l'empathie avec d'éventuelles victimes, assumer leurs erreurs, si erreurs il y a eu, et prendre les mesures pour éviter que la crise ne se répète. Mais prendre la parole en situation de crise est aussi une occasion de rappeler que même dans les moments critiques, les dirigeants montrent leur engagement et rappellent leurs valeurs. Qu'importe la dimension de la crise, elle sera fortement médiatisée et mérite donc une attention et une vigilance particulière. Convaincre l'auditoire en prenant la parole permet aux dirigeants de ne pas laisser la crise entacher durablement la notoriété de leur entreprise. En démontrant des capacités de réaction, une volonté de tirer enseignement des évènements, l'entreprise maintient sa crédibilité et donc s'assure de ne pas subir les conséquences d'une crise balayant la réputation d'un seul clash médiatique.

Prendre la parole en situation de crise, c'est savoir anticiper

Prendre la parole en situation de crise, c'est être opérationnel, disponible, faire preuve de transparence et se préparer à l'ensemble des éventualités et, donc, anticiper les situations de crise. Bien sûr, il est difficile de tout prévoir. Ce qu'il faut, c'est savoir communiquer, avec des faits précis, un discours argumenté et clair pour éviter que d'autres prennent la parole à votre place. Bien que la pression soit vive, il est important de canaliser la polémique tout en gérant son stress. Un discours bien structuré et une bonne respiration permettent de faire redescendre son stress à un niveau acceptable pour tout dirigeant.