webleads-tracker

Contactez-nous
Contactez-nous

Gérer le temps de parole

Gérer le temps de parole est un impératif pour tout orateur. Que ce soit en réunion, pendant une conférence de presse ou pour toute prise de parole en public, le temps et l'attention de vos interlocuteurs sont trop précieux pour être gaspillés. Souvent, lors de présentations en public, les dirigeants, mal préparés, ne respectent pas le temps imparti et noient leur public sous de nombreuses digressions. Ils perdent alors le fil, leurs auditeurs également, et le message qu'ils souhaitaient faire passer est dilué et vite oublié. Pour ne pas avoir su gérer le temps de parole, l'efficacité de leur prise de parole est nulle et ils se sont fâchés avec d'éventuels autres intervenants qui, eux, ont eu moins de temps.

Gérer le temps de parole pour conserver l'attention

Gérer le temps de parole, tout comme ne pas avoir un discours monotone, est un défi que n'importe quel dirigeant doit savoir relever. Ressource limitée, le temps ne doit pas être gaspillé. Et, quel que soit le temps qui lui est alloué, une minute ou une heure, un bon orateur doit être capable de faire passer son message et faire en sorte que son auditoire le retienne. Savoir gérer le temps de parole est apprécié de tous, savoir aller droit au but, c'est aussi un gage d'efficacité et de professionnalisme. Parfois la clarté est le corollaire de la rapidité, car de la contrainte découle souvent l'efficacité. Et si ce n'est pas votre cas, il est temps que ça le devienne.

Gérer le temps de parole en ayant un message unique

Gérer le temps de parole, c'est, avant tout, disposer d'un discours structuré autour d'un seul message. Ce message permet de donner de la cohérence à toutes les informations délivrées pendant la prise de parole en public. Il est conçu comme une démonstration, émaillée d'éléments de preuve. Cette structure permettra de gérer le temps de parole, en allant plus ou moins loin dans le détail de certaines parties du discours. Le message sera donc transmis, en une minute ou en une heure, le chronomètre n'est plus un problème. Bien formuler son message nécessite de prioriser les idées, les énoncer avec clarté. Pas d'improvisation donc, mais beaucoup de préparation, à l'aide des techniques des journalistes.