webleads-tracker

Contactez-nous
Contactez-nous

Communication interpersonnelle

La communication interpersonnelle se définit comme la relation d'échange entre deux personnes. En constante interaction, nous partageons nos idées, nos valeurs et nos émotions, sans même parfois en être conscients. En entreprise, la communication interpersonnelle des collaborateurs est régie par des codes, un jargon et un ensemble de processus le plus souvent informels. Alors comment être sûr de transmettre le bon message, la bonne émotion, adaptés à la situation ? Un collaborateur peut facilement interpréter de travers un message, par manque de vigilance ou de clarté, de la part de son interlocuteur, ce qui peut provoquer quiproquos et autres tensions néfastes pour l'entreprise.

Communication interpersonnelle, un atout qui génère efficacité et confiance

Savoir gérer sa communication interpersonnelle est un atout tant au niveau humain que professionnel. L'être humain a une propension naturelle à croire que l'autre le comprend aussi bien qu'il se comprend lui-même. Mais la réalité est tout autre. Les dirigeants ont tout intérêt à savoir communiquer leurs projets d'entreprise à leurs collaborateurs ou leur vision stratégique à leurs actionnaires, l'expertise de leur société aux jeunes talents à recruter. L'efficacité de la communication interpersonnelle doit être recherchée pour tout type de relation : avec les journalistes, les clients, les élus, les partenaires. Bien maîtriser ces relations favorise la confiance et les échanges entre l'entreprise et ses différents publics.

Communication interpersonnelle, savoir écouter pour donner

La communication interpersonnelle repose sur une règle simple : communiquer, c'est être à l'écoute de l'autre. L'écoute est primordiale pour bien comprendre le message, les arguments et les attentes de votre interlocuteur. Bien écouter n'est pas un simple truisme et s'entend sur la longueur, tout au long de la journée et non pas seulement en réunion ou en face-à-face. Chaque prise de parole doit être envisagée comme un dialogue et non comme un monologue. Un bon orateur n'est pas centré sur lui-même ou son entreprise mais rend compte de l'évolution de son environnement et de son action pour exploiter, ou corriger, cette évolution. Écouter, analyser, argumenter et répondre, voilà les ingrédients d'une bonne communication interpersonnelle.