webleads-tracker

Contactez-nous
Contactez-nous

« Un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité. » Cette phrase célébrissime, Neil Armstrong, premier terrien à fouler le sol lunaire un soir de juillet 1969, n'aurait certainement pas pu la prononcer si, 8 ans auparavant un autre homme, très célèbre lui aussi, n'avait prononcé un discours très convaincant. Cet homme, c'est John Fitzgerald Kennedy, président des Etats-Unis d'Amérique, qui a pris la parole devant le congrès américain le 25 mai 1961 pour demander, entre autres, des moyens plus que conséquents, pour la conquête spatiale. Un discours dont on mesure aujourd'hui encore le succès. Décryptage.

 

Ajouter un commentaire

Pour convaincre son public, l’utilisation de Powerpoint ne sert à rien si l’on n’a pas au préalable défini son message et structuré son discours L’intelligence se mesure-t-elle au nombre de diapositives Powerpoint ? On pourrait le croire vu l’inflation galopante de leur utilisation dans les présentations, internes comme externes. C’est une véritable logorrhée visuelle, une épidémie, pire une pandémie.

 

Ajouter un commentaire

Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle, lance depuis Londres sur les ondes de la BBC un appel à la France entière. C'est l'appel de la dernière chance, celui de la résistance invitant les Français à combattre l'invasion allemande, l'appel qui conteste la victoire de l'Allemagne. L'homme de guerre s'impose comme leader incontestable, dont le discours parfaitement calibré et judicieusement rythmé a certainement changé le cours de l'histoire.

 

Ajouter un commentaire

Il y a 50 ans, André Malraux prononçait son plus célèbre discours pour accueillir les cendres de Jean Moulin au Panthéon. Un discours qui « prend aux tripes », grâce à l'utilisation magistrale des registres factuel et surtout émotionnel. André Malraux « donne à voir » la Résistance du « peuple de la Nuit » incarné par son chef martyrisé. Et réussit même à ressusciter les morts grâce à sa verve magistrale.

 

Ajouter un commentaire

J'ai assisté (partiellement) à la remise des César. Grande cérémonie du cinéma au cours de laquelle ses divers acteurs ont la possibilité de s'auto congratuler !

 

Ajouter un commentaire

« Vous n'allez rien comprendre à mon anglais (…) Je trouve que ce que je fais dans la vie est absolument inutile. En fait, je me sens inutile. (…) je me sens comme une merde ». Il faut être sacrément culotté pour démarrer ainsi son exposé sur la scène de TED, cette prestigieuse conférence américaine qui se donne pour mission de « propager des idées ». Une tribune qui accueille régulièrement des personnalités de premier plan : Gore, Bono, Bill Clinton ou encore Peter Gabriel… En ce jour de mars 2007, c'est au tour de Philippe Starck d'intervenir pour parler de son métier, le design.

 

Ajouter un commentaire