webleads-tracker

Contactez-nous
Contactez-nous

Bernard Arnault lance une OPA sur l'innovation

 

L'innovation, tout le monde en parle mais personne ne sait ce que c'est. C'est pas clair ! Du cloud à l'intelligence artificielle ou à la réalité augmentée, les entreprises énumèrent tous les mots valise du moment pour se les attribuer. Sans oublier que toute innovation digne de ce nom doit être "disruptive", en rupture avec le passé. Vivatech, le Salon mondial des jeunes pousses, coorganisé par Publicis et « Les Echos », du 15 au 17 juin 2017, devrait donc permettre d'y voir plus clair.

 

Mais Vivatech illustre aussi une gigantesque campagne d'influence de LVMH - via les Echos dont il est le propriétaire - coorganisateur de l'évènement avec Publicis, pour occuper le terrain de l'innovation. Pour tous les grands groupes, les startups sont le réservoir de croissance pour anticiper une concurrence féroce qui peut venir de tous les endroits de la planète. L'enjeu : mettre au point de nouveaux modèles économiques. Car de nouveaux acteurs peuvent ubériser chaque secteur -y compris le luxe-, personnaliser la relation avec les consommateurs, révolutionner leur expérience avec les marques. Il y avait la guerre des talents, s'ajoute désormais la guerre pour attirer les meilleures startups. Campagne d'image donc pour LVMH qui organise le LVMH Innovation Award de la startup la plus prometteuse. Dans les Echos de jeudi 15 juin, Ian Rogers, directeur digital de LVMH est mis à l'honneur. Il est interviewé avec Stéphane Richard, le PDG d'Orange, par des journalistes des Echos pour expliquer cette « révolution culturelle que nous vivons. ». Pour respecter le temps de parole des géants du luxe dans un organe d'information, Jean-Paul Agon le PDG de L'Oréal est interviewé le lendemain.

 

Certes Vivatech montre comment un groupe de presse invente un nouveau modèle économique de façon ingénieuse mais il illustre aussi l'influence de son propriétaire. En mars dernier, lors du lancement officiel à l'Elysée de Vivatech, Bernard Arnault se serait invité aux côté des Francis Morel PDG du groupe Les Echos et de Maurice Lévy, président du directoire de Publicis. La stratégie industrielle se double d'une stratégie d'influence. En tout cas, depuis le message est martelé et sera en toile de fond des trois jours de Vivatech : LVMH est - ou sera - à la pointe de l'innovation. Qu'on se le dise.

 

par Paul-André Tavoillot